Success Story #2 : Khanyi Dlomo, propriétaire du magazine Destiny

5

Rédactrice en chef et propriétaire du magazine féminin Destiny, Khanyi Dlomo est une célèbre femme entrepreneure Sud Africaine.
Elle n’est certainement pas la plus riche, mais l’une des plus respectées et des plus influentes.
Revenons sur le parcours de cette femme d’affaire à qui tout semble réussir.
 

Khanyi Dlomo Crédit photo : destinyconnect.com

Khanyi Dlomo
Crédit photo : destinyconnect.com


Née en 1974, Khanyi Dlomo est la seule fille d’une famille de 4 enfants.
A 20 ans et encore étudiante en journalisme à l’université de Witwatersrand, elle a été la première présentatrice noire en Afrique du sud pour la chaine de télévision SABC. Par son talent, elle a su conquérir le cœur et devenir la présentatrice préférée des sud-africains. Néanmoins, passionnée de presse écrite, elle quitte le petit écran pour intégrer l’équipe de « True Love Magazine », l’un des plus célèbres magazines pour femmes en Afrique du sud. Elle en devient l’éditrice à l’âge de 22 ans et double les ventes du magazine en une année. Désireuse de créer sa propre entreprise, elle s’inscrit à la Harvard Business School, où elle obtient son MBA. Pendant son cursus, elle fait la rencontre de Jonathan Newhouse, Président de Condé Nast International (éditeur du magazine Vogue). Celui-ci devient son mentor.
De retour en Afrique du Sud, elle crée Ndalo médias qui publie « Destiny Magazine » et «Destiny Man ». Ces deux magazines haut de gamme sont axés sur le business et le style de vie. Ils s’adressent notamment aux professionnels et aux intellectuels. En 2008, son entreprise se positionne sur le numérique. Khanyi Dhlomo fonde le site web DestinyConnect.com, une plateforme interactive avec un contenu multimédia et varié.
Khanyi Dlomo a à son actif plusieurs distinctions dont le prix du « rédacteur en chef de l’année » et de « femme influente » de l’Afrique du Sud ; prix décernés respectivement par AdVantage Magazine et Media Magazine
En 2011, le magazine Forbes la classait parmi les femmes les plus prospères d’Afrique.

About author

5 comments

Post a new comment

LES FEMMES AUX JNTIC 2012

Depuis mon 1er contact avec la webosphère ivoirienne, une femme m’a impressionnée. Rien qu’à l’entendre parler, j’étais pleine d’admiration pour elle… J’ai vu Nnenna pour la ...