Home / Lectures / Fixez-vous des buts élevés et dépassez-les (2)
Fixez-vous des buts élevés et dépassez-les (2)

Fixez-vous des buts élevés et dépassez-les (2)

La semaine dernière nous partagions une première partie du résumé du livre « La magie de voir grand » de David Schwartz.

Pour ceux qui ne l’ont pas lu, vous pouvez revoir l’article ici.

Aujourd’hui, nous continuons avec les  huit autres clés qui vous permettrons de « Voir grand ».

N°6 : Vous êtes l’image de vos pensées

Les autres voient en nous ce que nous pensons de nous. C’est aussi simple que cela. Généralement, avant de poser un acte, nous le concevons dans notre esprit. Cela prouve que nous actions sont guidées par nos pensées. Pour que les autres puissent vous respecter, vous devez vous respecter vous-même d’abord. Plus vous éprouvez le respect pour vous-même, plus les autres en nourriront à votre égard. Voyez, parlez, pensez et agissez, en vous mettant dans la peau de la personne que vous voulez être. Devenez votre propre agent de publicité. Écrivez « l’annonce publicitaire » de vous-même et lisez-la plusieurs fois par jour. Aussi banal que cela puisse paraître, avoir une bonne image de soi peut passer par son apparence physique. On dit souvent que « l’habit ne fait pas le moine » mais l’auteur nous dit clairement ceci « votre apparence en dit long sur vous. Assurez-vous qu’elle parle en votre faveur », et même plus, notre apparence conditionne notre humeur. Prenons l’exemple de quelqu’un qui se rend à un dîner sans se renseigner sur le dress code. Il arrive et constate que tout le monde est en costume, pendant que lui n’a porté qu’un jean et un tee-shirt. Comment se sentira-t-il ? Gêné et mal à l’aise bien sûr. Ne vous y trompez pas, les gens vous jugent à votre apparence. Les autres n’ont pas de critères objectifs pour nous juger, sauf nos actes. Or nos actes sont déterminés par nos pensées. Retenez bien ceci : la réussite tient à un bon contrôle de sa pensée

N°7 : Contrôlez votre environnement

Si nous aspirons à la réussite, nous devons nous entourer des ‘bonnes personnes’. Des personnes positives, qui croient en nous et qui veulent sincèrement nous voir réussir. Ce sont elles qui nous poussent et nous encouragent à ne pas abandonner. Contrairement aux personnes mesquines qui ont toujours tendance à critiquer sans jamais apporter d’idées nouvelles. Elles sont les premières à vous faire croire que la réussite n’est pas à votre portée. Tant que vous le pouvez, évitez –les. Prenez la résolution de demander conseil à ceux qui savent vraiment. Un autre point très important dans cette partie du livre est le fait d’apprendre à dire du bien des autres. Évitez les commérages et la médisance. Fuyez les personnes susceptibles de vous faire tomber dans ces mesquineries.

N°8: Faites de vos attitudes vos alliés

Les anglophones disent souvent « Attitude is everything ». Quand notre attitude est correcte, nos aptitudes atteignent un maximum d’efficacité et il en résulte de bons effets. Quelques attitude que vous devez vous atteler à avoir :

  • L’enthousiasme. Etre enthousiaste peut créer la différence dans vos entreprises et vos relations. C’est une attitude hors du commun qui mérite d’être développée. Par exemple si un sujet vous intéresse moins, vous pouvez développer votre enthousiasme en apprenant un peu plus sur lui. Vous devez vous monter curieux.
  • Donner de la valeur aux autres : du jardinier au chef d’entreprise, tout être humain veut se sentir important, ne l’oublions pas. Si vous montez aux autres qu’ils sont importants, vous aurez plus de valeur à leurs yeux. Et, ils seront prompts à vous faire des faveurs.
  • Appréciez les autres avec sincérité, reconnaissez leurs efforts. Prenez l’habitude de les féliciter pour leurs réussites, aussi petites soient-elles. Retenez les noms des personnes autour de vous. Quand vous aurez à discuter avec elles, appelez-les par leurs noms. Cela les flatte.
  • L’argent vous intéresse ? Alors mettez-vous au service des autres : servez –les autres et l’argent viendra de lui-même. On ne peut récolter de l’argent si on n’a pas planté le germe, or le germe de l’argent, c’est le service. Par exemple, c’est en voulant permettre aux gens de communiquer avec leurs proches qui sont loin d’eux qu’est née la téléphonie. Et depuis des années des personnes ne cessent de faire fortune dans ce domaine.

N°9 : Adoptez la juste attitudes à l’égard des autres

La réussite repose sur l’appui des autres. On n’arrive jamais au sommet tout seul. En famille comme dans le milieu professionnel, nous sommes amenés à collaborer avec les autres.

  • Soyez sincère dans vos relations. Disciplinez-vous à ne dire que du bien des autres.
  • Exercez-vous à écouter les autres pour les comprendre.
  • Maintenez le contact avec vos amis.
  • Acceptez les limites des autres et leurs différences. Les autres ont le droit d’être différents, ne l’oubliez pas. N’essayez pas de changer le monde.
  • Ne blâmez pas les autres pour vos échecs. Retenez ceci : votre réaction face à l’échec détermine le temps qu’il vous faudra pour récolter la réussite

N°10: Prenez l’habitude d’agir

Il ne suffit pas d’avoir des idées excellentes. Il vaut 100 fois mieux avoir une idée modeste menée à bien qu’une idée extraordinaire qui n’aboutit pas, faute d’avoir été mise ne pratique. Il ne suffit pas de penser à une chose pour qu’elle devienne réalité.

Prenez la résolution de concrétiser vos idées. Une bonne idée non exploitée est source de tourments psychologiques, alors que la mise en pratique, elle produit d’énormes satisfactions.

Ne remettez pas à demain ce que vous pouvez faire aujourd’hui. Prenez l’habitude d’agir et n’attendez pas la situation parfaite, elle ne viendra jamais.
Agissez et vous réglerez les problèmes à mesure qu’ils se présenteront. A chaque jour suffit sa peine.

N°11 : Comment transformer l’échec en victoire

On ne le dira jamais assez. L’échec est un état d’esprit. La réussite ou l’échec dépend de notre attitude devant les difficultés.

Pour transformer l’échec en victoire, adoptez les cinq attitudes suivantes :

  1. Étudiez les causes de vos échecs, tirez-en les leçons qui s’imposent et préparez-vous à réussir la prochaine fois.
  2. Ayez le courage de faire une autocritique constructive. Examinez vos faiblesses et vos défauts pour les corriger.
  3. Ne vous en prenez pas à la malchance. Étudiez chacun de vos échecs ; recherchez-en la cause. Vous en prendre à la malchance ne vous mènera nulle part.
  4. Ne renoncez pas à vos objectifs, mais ne frappez pas la tête contre les murs. Adoptez de nouvelles approches. Expérimentez.
  5. N’oubliez pas que toute situation a son bon côté. Trouvez-le, vous surmonterez ainsi le découragement.

N°12 : Fixez-vous des objectifs pour progresser

Avez-vous déjà entendu cette citation : « Il n’y a point de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va » ? Cette seule phrase résume cette partie du livre. Se fixer des objectifs est aussi essentiel au succès que l’air à la vie. Nous devons avoir une vision claire, des objectifs bien définis pour chaque aspect de nos vies (professionnel, familial, social, financier, etc.). Représentez dès maintenant la personne que vous voulez être dans 10 ans. Le plus important, ce n’est pas d’où vous venez, mais où vous voulez arriver. Ne vous limitez pas. Voyez grand ! Posez-vous les questions suivantes : qu’est-ce que je veux réaliser dans ma vie ? Qu’est-ce que je veux devenir ? Quel niveau de revenu m’intéresse ? Quel type de famille je souhaite bâtir ? Quel genre d’amis je souhaite avoir ? Avant de commencer quoi que ce soit, sachez où vous voulez aller. Une fois que vous aurez déterminé vos objectifs, passez à l’action. Identifier les plus petites actions à mener et faites-les. Avancez par petit pas. Avant de construire n’importe quelle maison, avec une architecture simple ou complexe, on commence toujours par la fondation. Au fur et à mesure que l’on pose les briques, la maison se construit. L’approche progressive est la seule manière intelligente d’atteindre un objectif. La vie n’étant pas linéaire, nous sommes souvent appelés à faire des détours pour atteindre nos buts. Lorsque nous faisons des détours, nous n’avons pas à modifier notre objectif, nous prenons simplement un autre chemin. Si vous voulez réaliser de grandes choses, investissez en vous ! L’instruction véritable, celle qui mérite qu’on y investisse du temps et de l’argent, est celle qui développe notre culture et notre esprit.

N°13 : Comment penser comme un leader

Ici, l’auteur nous livre quand grand principe pour être des leaders efficaces

  • Mettez-vous dans la peau des gens que vous voulez influencer : en toute situation, nous devons penser à l’intérêt des personnes que nous voulons influencer. Posez-vous cette question « si j’étais dans sa situation, quelle serait ma réaction ? »
  • Demandez-vous quelle est la manière humaine de régler les problème : intéressez-vous réellement aux autres. Soyez humain. Toutes les personnes autour de vous, peu importer leur rang social, ont des sentiments. Traitez-les avec respect
  • Pensez progrès, croyez au progrès et agissez pour le progrès : les promotions, vont dans tous les domaine, à ceux qui pensent progrès et qui se battent pour lui. Dans toutes vos activités, pensez toujours à faire mieux
  • Prenez du recul pour méditer : les leaders passent une bonne partie de leur temps dans la solitude, en tête à tête avec eux même et leurs pensées. Et c’est dans ces moments qu’ils trouvent les meilleures idées. Ne craignez pas d’être seul. Une solitude bien remplie est payante.

Ce livre est l’un des meilleurs livres de développement personnel. Il mérite vraiment qu’on lui consacre un peu de temps. Si vous en avez la possibilité, achetez-le et lisez le plusieurs fois, s’il le faut.  Nous espérons que ces quelques lignes partagées vous aideront un tant soit peu à « Voir grand » !

N’hésitez pas à partager vos commentaires avec nous.

La magie de voir grand

About O'noryn Kadio

Comments are closed.

Scroll To Top